Vous aussi, vivez cette sensationnelle expérience d’animateur !

(cohésion/inclusion/interactions sociales)

Par Virginie Gilson, assistante en psychologie sociale, du travail et des organisations et membre du comité de rédaction de LUDO asbl.

Maintenant que vous savez tous comment organiser une super soirée jeux (cf. Organiser une soirée jeux : Artichouette n°30), il faut encore réfléchir à la manière dont vous allez l’animer.

Et oui, placer des personnes autourSans titre d’une table avec un jeu, certes adéquat, et des règles, certes bien expliquées (cf. Comment expliquer une règle de jeu : Artichouette n°29), ne suffit pas à garantir une bonne ambiance parmi les joueurs. C’est vrai, qui n’a pas déjà raté une recette alors que tous les ingrédients avaient été préparés minutieusement suivant les conseils de Grand-Mère ? Ne mentez pas, je suis certaine que je ne suis pas la seule à avoir vécu ça !

Seulement, pas de chance, pour faire de cet évènement ludique un succès, il va falloir encore travailler un peu avant l’arrivée des invités. Bien évidemment, ceci est également valable si vous êtes conviés à animer un évènement jeux que vous n’avez pas personnellement organisé. De toute façon, la réflexion c’est bon pour les méninges !

Préparation de l’animation

Vous connaissez déjà l’objectif de votre évènement ludique, le public qui sera présent, les jeux que vous allez proposer, la date et le lieu fixés ainsi que l’organisation prévue pendant cet évènement. Il ne vous reste donc plus qu’à creuser un peu plus profondément certaines de ces informations pour ne rien laisser au hasard.

Objectif

L’objectif va permettre de poser le cadre d’animation dans lequel les joueurs vont être plongés pour la durée de l’évènement ludique. Autrement dit, c’est le garant de l’ambiance que vous aimeriez instaurer pendant votre soirée jeux.

Si l’objectif est simplement de passer un moment agréable où le jeu n’est, finalement, qu’une des possibilités pour l’atteindre, l’animation des jeux se fera dans un cadre plus détendu et dans un rythme plus espacé que si le jeu est réellement au centre de votre soirée.

Aussi, si votre objectif est de faire découvrir le jeu de société à des novices, vous allez peut-être devoir simplifier quelque peu les règles du jeu et animer des parties relativement courtes en réduisant les objectifs de victoire. De cette façon, les joueurs auront l’occasion de découvrir plus de jeux et de se faire une idée de ce qui existe dans ce domaine. Cela se fait surtout dans les festivals organisés sur le jeu et ouverts à tout public.

C’est encore différent si l’objectif est de promouvoir un jeu nouvellement édité par l’organisme qui requiert vos services d’animateur. À ce moment-là, il s’agira plutôt d’une animation détaillée, voire théâtrale, autour du thème et des nouveautés qu’il apporte pour donner envie à tous les joueurs potentiels de le tester.

Animateur

img-595f96ca9ad5feef4cb9c2eafc101259c611e4f6Il est important de vous questionner en tant qu’animateur : est-ce que je connais suffisamment les jeux pour pouvoir les animer correctement ? Suis-je suffisamment à l’aise en public pour animer un évènement ludique ? Est-ce que je prends du plaisir à animer ?

Si la réponse à ces questions est affirmative, vous allez pouvoir réfléchir au style d’animation qui vous convient. Bien évidemment, si vous débuter, vous allez d’abord commencer par tester différents styles avant de trouver celui qui vous correspond le mieux. Après tout, c’est dans la pratique qu’on apprend à se connaître soi-même ! Et si vous aimez plusieurs styles d’animation, c’est tant mieux puisque vous serez certainement amené à en changer en fonction des objectifs de votre évènement ludique.

Le cœur de l’animation

Ça y est ! Le matériel est bien installé, vous connaissez les règles des jeux sélectionnés pour l’animation et vos invités sont arrivés. Vous allez pouvoir vous lancer corps et âme dans votre animation ! Bon, on me dit à l’oreillette que j’en fais peut-être un peu trop…Quoi qu’il en soit, l’objectif est d’y prendre du plaisir.

Accueil des joueurs

Il est important de prendre en main les joueurs dès le début de l’animation et de veiller à instaurer un cadre bienveillant. C’est le moyen le plus sûr pour garantir à tous les joueurs un sentiment de sécurité, des échanges chaleureux et de bonnes conditions tout au long de leur expérience de jeu.

Explication des règles

Une fois le cadre posé, vous allez pouvoir expliquer les règles du jeu de façon simple, claire et thématisée pour permettre aux participants de comprendre l’objectif et la manière de jouer. Vous pouvez vous aider des conseils proposés dans l’Artichouette de décembre 2014.

Composition des équipes

Pour jouer, c’est mieux si les équipes sont équilibrées en répartissant les joueurs expérimentés et novices de façon à ne pas avoir une équipe beaucoup trop forte par rapport à une autre. Vous pouvez également répartir les joueurs en fonction de leur âge et de leurs affinités. Pour cela, soit vous énoncez ces conditions et vous laissez choisir les participants tout en vérifiant l’équilibrage des équipes, soit vous les composez vous-même avec une part de hasard.

Motivation de l’animateur

Pour que les joueurs passent un moment agréable lors de votre évènement ludique, il est nécessaire de leur donner envie de jouer. Et l’un des premiers moteurs pour déclencher cette envie, c’est vous ! L’animateur est le tenancier du cadre et de l’ambiance. Il se doit, dès lors, d’être lui-même motivé et enthousiaste par rapport aux jeux qu’il présente.

Conduite de l’animation

Animation du jeu

Pour l’animation proprement dite,Tentation_kumo deux situations s’offrent à vous : soit vous restez en dehors de la partie et vous prenez le rôle de maître du jeu, soit vous participez au jeu et prenez le rôle de joueur au même titre que les autres. Quelle que soit la position choisie, vous devrez rester impartial en prenant des décisions équitables entre les équipes et ne pas vous laisser influencer par les joueurs.

Pour cela, il faut veiller à respecter les règles du jeu énoncées au début de la partie, ne pas en changer en cours de route et pouvoir révéler des tentatives de tricherie, même si la plupart du temps, les joueurs ne se rendent même pas compte qu’ils trichent. Et tout ceci dans la bonne humeur ! L’objectif, je le répète, étant que tout le monde s’amuse.

Animation des résultats

Les résultats sont partie intégrante du jeu. Il ne faut donc pas négliger cet aspect de l’animation qui demande de relativiser les prouesses et les revers des joueurs afin que tout le monde en ressorte avec de bons souvenirs. Bien sûr, l’animation des résultats est aussi intégrée dans la thématique du jeu, ce qui permet de maintenir les joueurs dans l’ambiance créée jusqu’à la fin de la partie.

Réflexion sur l’animation

Lorsque votre évènement ludique se termine, il est toujours intéressant de discuter avec les participants pour savoir comment ils ont vécu leur expérience de jeu et votre animation en particulier. Comme ils sont en première ligne de votre travail, ils constituent la meilleure source de conseils qui vous permettra de vous améliorer. Après, vous verrez qu’au fil des parties, l’animation deviendra une seconde nature !

Conclusion

Une animation se prépare, se conduit et se réfléchit. Ceci demande certaines qualités de la part de l’animateur comme être capable de mener le jeu (se faire entendre, parler clairement, aller à l’utile et l’essentiel, …), moduler les règles si nécessaire (pour simplifier ou simplement relancer la dynamique du jeu), réguler les relations entre les joueurs (maintien du cadre bienveillant) et arbitrer le jeu (impartialité, observation des réactions des joueurs, …). Mais n’ayez pas peur ! Tout ceci viendra avec la pratique…

Maintenant, c’est à vous de jouer !

Images prises (dans l’ordre) sur : https://www.facebook.com/MorningPlayers/timeline , http://ludobel.be/2014/07/15/15e-ludoweekend/ et http://www.brusselsgamesfestival.be/website/a-propos/

Related Posts

écrire un commentaire

Image CAPTCHA
*